Katmandou(Message redige par les parents du duo, a l'occasion des retrouvailles pour les fetes !)

Echarpes colorees et colliers de fleurs : accueil chaleureux du duo a Katmandou. Nous retrouvons une atmosphere proche de New Delhi : trafic intense, rues fourmillant de monde, tous meles, hommes, femmes, enfants, betail, camions, velos... sans la moindre gene, au rythme des klaxons. La nuit tombe alors que nous nous trouvons devant un stupa comme nous en verrons beaucoup au Nepal, surmonte de drapeaux de prieres, sous un ciel etoile. Magique !

Sans plus attendre, nous partons tous les cinq - le duo, Nicolas et nous deux - a Pokhara,Falaise point de depart de nombreux treks dans l'Annapurna, d'ou un car nous emmenera a Besi Sahar. Nous nous initions aux habitudes du duo qui vivent ainsi depuis 7 mois : Noodles (soupe chinoise) a midi, dal bhat (riz-legumes-soupe de lentilles) le soir et boisson a base de the. Lodges (gites) spartiates : demi-seau d'eau tiede pour la toilette et laver son linge. On s'y fait bien en serrant un peu les dents !

PorteurLa vegetation est surprenante : jusqu'a 3500 m, nous decouvrons les cultures en terrasses, pommes de terre, ble, orge, navets, ail, oignons... les arbres fruitiers produisant bananes, clementines, pommes. Nous traversons des forets de coniferes, verrons parfois des bucherons au travail, des femmes portent des charges tres lourdes a partir d'un turban entourant leurs tetes, leurs dos courbes... vie rude mais saine des montagnards.

Nous longeons des mani walls, murs de prieres graves de preceptes Mulesbouddhistes, des moulins a prieres, des stupas, portes d'entree des villages ornees de fresques. La progression se fait lentement mais surement jusqu'a 4000m au milieu de paysages enchanteurs et varies. Nous traversons des ponts suspendus, depassons dans des nuages de poussiere des troupeaux de mules chargees de ravitailler les villages.

LectureLes soirees sont consacrees a la lecture : Annapurna premier 8000 de M. Herzog, Sept ans d'aventures au Tibet de Heinriche Harrer, L'Aventureuse de Jack London et Voyage d'une parisienne a Lhassa d'Alexandra David-Neel donnant lieu a des echanges, comme nous avons pu en avoir aussi avec d'autres trekkeurs. Ce periple est riche en decouvertes et nous nous immergeons peu a peu dans ce nouveau monde.

Soirees de plus en plus froides, nuits souvent glaciales, nous nous pelotonnons dans nos sacs de couchage de bonne heure pour nous lever avec le jour, nous extasiant devant les premiers rayons du soleil sur les pics enneiges.

Le 24 decembre commence notre acclimatation a une altitude elevee : les plus hauts sommets defilent sous Noelnos yeux : dans l'ordre, Annapurna II, IV, III, Gangapurna, Tilicho. Le vent souffle de plus en plus. A Yak Karka, un bon lodge nous attend pour cette veille de Noel. Il est tot, certains s'evadent dans la nature, puis nous nous retrouvons autour d'un bon poele pour feter Noel, avec nos attentions particulieres. Bougies et guirlandes disposees par le duo, sauternes, foie gras, champagne et autres douceurs sorties des sacs. Les enfants offrent a leurs parents une polaire brodee : "Paddy trace" "Totty trotte" !

RedescenteBien vu car, apres une premiere tentative infructueuse due au mal des montagnes, c'est a dos de cheval que je franchis le col de Thorung La a 5400 m, suivie de pres par le reste de la cordee. Il fait -8, le vent souffle a 50 km/h, pourtant le ciel est d'un bleu mediterraneen !

La descente s'effectue ensuite en cinq jours, dans des paysages quasiment desertiques puis, a partir de 3000m, la vegetation devient beaucoup plus luxuriante. Thotong_LaDepuis le depart de ce trek, Patrick marche en tete tandis qu'une tendinite va m'obliger a rentrer trois jours plus tot en avion de Jomson.

Pari gagne, le 31 au soir, toute la famille se retrouve dans l'atmosphere joyeuse du "Street festival" de Pokhara. On l'avait bien merite, ce repos dans ce lieu touristique, mais absolument charmant !!!